Nos événements d’octobre 2018

Les 19 et 20 octobre 2018 la campagne de parrainage de tuyaux a été lancée avec brio, et grâce à la présence prestigieuse de Jean-Claude Casadesus.

          Le dîner de gala rassemblait 65 personnes dans les locaux de l’hôtel Métropole proches du Temple. Après l’apéritif d’accueil proposé dans le jardin,les convives ont été dirigés vers la salle à manger où 4 grands écrans avaient été disposés aux 4 angles de la salle.

Tous ont pu écouter les propos passionnants de J-C Casadesus, P. Lefebvre et M. Bacot (quelques extraits).

Outre le cadre, le menu était aussi à la hauteur pour le plus grand bonheur des gourmets !

          La soirée-concert a connu une grande affluence : 700 personnes soigneusement filtrées et accueillies par une équipe de 15 personnes.

more « Nos événements d’octobre 2018 »

Le diner de gala du 19 octobre 2018

Il était organisé à l’Hôtel Métropole de Montpellier.  Au cours de ce repas, Jean-Claude Casadesus (fondateur, directeur de l’orchestre national de Lille), Philippe Lefebvre (organiste à Notre Dame de Paris) et Martin Bacot (architecte du buffet du futur orgue) ont pris la parole :

Jean Claude Casadesus
La passion de transmettre le langage universel de la musique.

Partie 1
Partie 2

Philippe Lefebvre
L’orgue en France du 17ème siècle à nos jours.

Les premières images sont floues. Avec nos excuses.

Martin Bacot
Concevoir un buffet d’orgue. Le nouvel orgue du Temple de Montpellier.

Les présentations et le concert du 20 octobre 2018

A l’occasion du lancement du parrainage de tuyaux, devant presque 700 personnes, dans le temple de la rue de Maguelone à Montpellier

  • James Woody, pasteur, nous a introduit la soirée,
  • Michel Dautry, président de l’AOTM, nous a présenté les enjeux, 
  • Paul Schwach, trésorier, nous a expliqué le système de parrainage,
  • Martin Bacot, architecte, nous a fait découvrir l’intégration du nouveau buffet dans le temple,
  • Pascal Quoirin, facteur d’orgue, nous a fait entrer dans la confection d’un tel instrument,
  • Jean-Claude Casadesus, après avoir donné, au Conservatoire, une master classe pour les élèves en classe de direction d’orchestre, a dirigé la 1ère symphonie de Beethoven avec l’orchestre symphonique du Conservatoire de Montpellier. La soirée était ouverte à tous et gratuite.

Le bis : reprise du final.

Voici les vidéos du Concert de samedi 20 octobre 2018 : la 1ère Symphonie de Beethoven, dirigée par Jean-Claude Casadesus. La prise de vue et la préparation est de Daniel Gasquet. Il s’agit de 3 liens sur Dropbox.

Le premier: « concert Casadesus HD.mp4 » version haute définition à regarder sur téléviseur HD, le fichier fait 2.92Go et donc  est assez long à télécharger.

Le deuxième: « concert Casadesus SBD.mp4 » version standard bonne définition à regarder en bonne qualité sur ordinateur, le fichier fait 520Mo.

Le troisième: « concert Casadesus réduit.mp4 » est une version plus légère à regarder sur tablette ou téléphone, le fichier ne fait que 139 Mo.

Toute ces versions sont complètes et durent 34 min. Si vous regardez directement les fichiers sur Dropbox vous n’en verrez que le 1er 1/4 d’heure

Il faut donc impérativement utiliser le bouton « Télécharger ».

Pour la version haute définition le téléchargement peut durer entre 1/4 d’heure et plusieurs heures, cela dépend du débit de votre connexion !

Bon Concert

Le facteur est choisi

Après son audition le 3 juillet 2018 par le CTA et 4 membres du bureau de l’AOTM, Monsieur Pascal Quoirin a été désigné par le CA de l’AOTM pour construire l’orgue.  La collaboration nécessaire et prévue entre Mrs Quoirin et Bacot permettra de répondre au plus près aux attentes de l’AOTM définies dans les cahiers des charges.

Pascal Quoirin – Facteur d’orgues

Composition en jeux négociée lors de l’entretien du 3 juillet 2018:

Nombre de jeux : 34 – Console à 3 claviers DO 1 à LA 5 : 58 notes, pédalier UT 1 à SOL 3 : 32 notes.

Premier clavier

Positif

Deuxième clavier

Grand orgue

Troisième clavier

Récit

Pédale
Principal 8 Bourdon 16 Gemshorn 8 Untersatz 16
Bourdon 8 Principal 8 Unda maris 8 Principal 8
Quintaton 8 Traverso 8 (harmonique) Bourdon 8 Octave 4
Prestant 4 Viole de Gambe 8 Flûte conique 4 Posaune 16
Flûte d’allemand 4 Prestant 4 Flûte conique 2
Doublette 2 Quinte 2 2/3 Nazard 2 2/3
Sesquialtera II rangs Doublette 2 Tierce 1 3/5
Mixture III rangs Rauschpfeife II rangs (16’) Fagott 16
Dulcian 8 Mixture IV rangs (8’) Basson 8
Trompette 8 Voix Humaine 8

Par rapport à la composition proposée par P. Quoirin dans son offre, cette composition comporte 2 jeux de plus :
Sesquialtera au Positif et Fagott 16’ au Récit

 Accouplements:

            Mécanique à tiroir : POS/GO – RECIT/GO

            Electriques : POS/GO – RECIT/GO – RECIT/POS
                     accouplements en 16’ : POS/GO – RE/GO
                     sera aussi à discuter REC/GO en 4’ – REC/POS en 4’

Tirasses:

             POSITIF – GRAND ORGUE – RECIT

Il faudra aussi demander à P. Quoirin si il est possible d’avoir Tirasse RECIT en 4’

Composition de l’orgue à venir

Pour mieux répondre à son objectif de doter le temple d’un orgue original, novateur, permettant de jouer le répertoire des XVII et XVIIIème siècle, mais ouvert sur toute la littérature organistique de Bach jusqu’aux auteurs contemporains, l’AOTM a tissé des liens avec des personnalités musicales qui puissent la conseiller. more « Composition de l’orgue à venir »

Les facteurs sont au travail

Après l’appel d’offre effectué auprès de 6 facteurs d’orgue, deux d’entre eux ont été sélectionnés fin novembre 2017 et travaillent depuis le 20 décembre 2017 sur le cahier des charges architectural et instrumental qui leur a été fourni.

L’avant projet du buffet a été modifié au mois de mars 2108 afin de ne pas dépasser le coût fixé pour l’ensemble de l’instrument. Les facteurs ont eu jusqu’au 15 juin 2018 pour présenter leur offre.

Après son audition le 3 juillet 2018 par le CTA et 4 membres du bureau de l’AOTM, Monsieur Pascal Quoirin a été désigné par le CA de l’AOTM pour construire l’orgue.  La collaboration nécessaire et prévue entre Mrs Quoirin et Bacot permettra de répondre au plus près aux attentes de l’AOTM définies dans les cahiers des charges.

Composition en jeux négociée lors de l’entretien du 3 juillet 2018

Nombre de jeux : 34 – Console à 3 claviers DO 1 à LA 5 : 58 notes, pédalier UT 1 à SOL 3 : 32 notes.

Premier clavier

Positif

Deuxième clavier

Grand orgue

Troisième clavier

Récit

Pédale
Principal 8 Bourdon 16 Gemshorn 8 Untersatz 16
Bourdon 8 Principal 8 Unda maris 8 Principal 8
Quintaton 8 Traverso 8 (harmonique) Bourdon 8 Octave 4
Prestant 4 Viole de Gambe 8 Flûte conique 4 Posaune 16
Flûte d’allemand 4 Prestant 4 Flûte conique 2
Doublette 2 Quinte 2 2/3 Nazard 2 2/3
Sesquialtera II rangs Doublette 2 Tierce 1 3/5
Mixture III rangs Rauschpfeife II rangs (16’) Fagott 16
Dulcian 8 Mixture IV rangs (8’) Basson 8
Trompette 8 Voix Humaine 8

 

Par rapport à la composition proposée par P. Quoirin dans son offre, cette composition comporte 2 jeux de plus :

Sesquialtera au Positif et Fagott 16’ au Récit

 Accouplements

            Mécanique à tiroir : POS/GO – RECIT/GO

            Electriques : POS/GO – RECIT/GO – RECIT/POS

                     accouplements en 16’ : POS/GO – RE/GO

                     sera aussi à discuter REC/GO en 4’ – REC/POS en 4’

Tirasses : POSITIF – GRAND ORGUE – RECIT

Il faudra aussi demander à P. Quoirin si il est possible d’avoir Tirasse RECIT en 4’

more « Les facteurs sont au travail »

Comité technique et artistique (CTA)

Pour mieux répondre à son objectif de doter le temple d’un orgue original, novateur, permettant de jouer le répertoire des XVII et XVIIIème siècle, mais ouvert sur toute la littérature organistique de Bach jusqu’aux auteurs contemporains, l’AOTM a tissé des liens avec des personnalités musicales qui puissent la conseiller au sein d’un Comité de pilotage devenu Comité technique et artistique (CTA).

  • Philippe LEFEBVRE, organiste titulaire de l’orgue de la cathédrale Notre Dame de Paris et concertiste. Il est aussi président fondateur de l’association « Orgue en France »
  • Luc ANTONINI, organiste et concertiste, titulaire à Avignon de l’orgue de la Collégiale Saint-Agricol, et co-titulaire de l’orgue de la Métropole Notre-Dame des Doms, professeur d’orgue au Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier-Agglomération.
  • Jean-Claude RAYNAUD, organiste titulaire du grand orgue Schwenkedel de l’Eglise Réformée de l’Annonciation à Paris de 1965 à 1995,  professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris de 1972 à 2002 (contrepoint, harmonie), chef de chant à l’Opéra de Paris de 1965 à 1972.

Siègent aussi à ce CTA :

  • Michel DAUTRY, président de l’AOTM,
  • Martin BACOT architecte.

Echos du CA

+ Notre assemblée générale a eu lieu le jeudi 2 février 2017 à 20h30 au Temple. Emargement à partir de 19h45.

+ Une fructueuse rencontre a eu lieu le 1er décembre 2016 entre le conseil d’administration et Martin Bacot (architecte du patrimoine, organiste lui-même, et spécialisé dans la conception de buffets d’orgues novateurs) : des esquisses de buffet seront présentées au CA de l’AOTM en janvier ou février 2017. more « Echos du CA »

Quelques orgues construits récemment

Voici quelques orgues choisis pour la diversité de leur buffet. Certains sont déjà anciens avec des buffets très sobres. D’autres, plus récents, sont particulièrement en accord avec l’architecture du lieu. Deux sont des projets très intéressants quoique non encore réalisés. Le dernier est l’orgue de Bourg d’Oisans conçu par Martin Bacot. Cette diversité permet de situer la démarche de notre association. more « Quelques orgues construits récemment »

Qui sommes-nous ?

L’association est ouverte à tous et compte actuellement environ 130 membres parmi lesquels de nombreux protestants (ayant ou non gardé un lien avec une paroisse), des catholiques, des libre-penseurs et des athées, tous intéressés par la création d’un orgue dans ce temple de Montpellier.

Notre objectif : doter le temple de la rue de Maguelone d’un instrument original et novateur qui trouvera sa place dans le patrimoine organistique montpelliérain et viendra ainsi enrichir la diversité des styles et des esthétiques.

La conception de cet instrument le rendra accessible aux organistes professionnels et non professionnels. more « Qui sommes-nous ? »