Nouvelle visite AOTM chez Pascal Quoirin

Le 7 juillet 2021 le président, le trésorier adjoint et la secrétaire se sont rendus à St Didier pour une visite de plus d’une heure.
A cette occasion Pascal Quoirin a annoncé que son entreprise a été retenue pour la remise en état de l’orgue de Notre-Dame de Paris.
C’est évidemment une preuve de savoir-faire et de notoriété !

Pour l’avancement des travaux de l’orgue AOTM, les membres du bureau sont satisfaits de constater que les sommiers sont terminés et très admiratifs de cette tranche parfaitement exécutée. Voici quelques étapes de la fabrication de « nos » sommiers :

La commande de la tranche suivante devrait être celle des tuyaux.
Mr Quoirin envisage qu’ils soient sous-traités à un fabricant de tuyaux spécialisé tel que le tuyautier alsacien Klein.

Mais il y a une mauvaise nouvelle : le cours de l’étain sur les marchés aurait augmenté de 300% depuis quelques semaines du fait de la pénurie de matières premières due à la pandémie COVID-19.
Plusieurs pistes doivent être examinées pour limiter le problème posé : Pascal Quoirin doit se rapprocher de l’entreprise Klein et éventuellement d’autres fabricants de tuyaux pour évaluer la situation.

La fabrication des tuyaux nécessitera au moins un an.

D’autre part l’atelier est actuellement occupé par 2 autres orgues (Cathédrale de Lyon et  orgue de la collégiale de Neuchâtel en Suisse) qui occupent une très grande place, empêchant l’équipe de facteurs de commencer la tranche buffet de l’AOTM.
Mais Mr Quoirin nous a cité plusieurs autres éléments qui ont vocation à être sous-traités et pour lesquels il pourrait passer commande sans délai (notamment les pièces électriques, le combinateur…).

Ce serait une façon d’avancer la réalisation si les deux gros postes de tuyaux et buffet étaient retardés.  
Pour l’instant, Mr Quoirin n’a pas fait état de pénurie ou de hausses de prix sur les bois qu’il utilise…

La lettre du président – Novembre 2020

Chers amis

Comme chaque fin d’année je tiens à vous informer de la vie de notre association, qui a été très perturbée par la pandémie.

Tout d’abord, je confirme qu’à Montpellier, la construction d’un orgue neuf dans un temple est unique en France en ce moment. L’instrument dont nous pourrons être fiers suscite toujours autant d’admiration partout où est montré le photomontage. Certains journaux spécialisés (Orgues Nouvelles) en ont déjà parlé.

Malgré les retards dus à la Covid 19 je suis heureux de vous annoncer plusieurs bonnes nouvelles :

La Région Occitanie nous a alloué une subvention de 150 000 € en 2020 qui s’ajoute à celle du Ministère de la Culture de la même somme (2019). La mairie nous a alloué aussi, fin décembre 2019 une subvention d’investissement de 25 000 €.

Une très bonne surprise : le peintre Claude Viallat, fait don d’un tableau à l’AOTM. Ce geste en a suscité d’autres, c’est ainsi que l’AOTM va recevoir des tableaux d’autres artistes très connus et côtés. Le Bureau réfléchit à la meilleure façon de vendre ces tableaux au profit de l’AOTM.

Le 13 octobre, avec Martin Bacot, nous avons rencontré les responsables de la DRAC qui ont donné leur accord pour la construction de l’orgue, sur le plan technique et esthétique. Cette étape est capitale dans l’aventure de l’AOTM qui dure depuis 10 ans déjà… (En France toutes les constructions d’orgues durent de nombreuses années, souvent plus de 10 ans). L’accord de la DRAC permet de déposer la demande obligatoire de permis de construire.

L’architecte Martin Bacot et le facteur Pascal Quoirin ont travaillé ensemble pour finaliser les études préliminaires (tranche 1 des travaux). Avec l’accord du CA, la construction des sommiers de l’orgue (tranche 2) a été commandée à P. Quoirin (les sommiers sont des sortes de caisses très complexes destinées à recevoir les tuyaux.). Le paiement de ces 2 tranches ne pose aucun problème, notre trésorerie le permet (les subventions ne remboursent que partiellement les factures acquittées).

Nous recevons toujours des aides financières privées par dons et parrainages de tuyaux. Pour remercier les parrains nous avons édité des marque-pages, adressés par voie postale à 360 parrains, totalisant 555 tuyaux parrainés. Il reste encore beaucoup de tuyaux à la recherche de parrains et encore près de 300 000 € à trouver. Des opérations de communication dans la presse sont en cours.

Une jeune étudiante chinoise, Anka An, étudiante en France, termine ce mois-ci un stage de cinq mois au sein de notre association. Ce stage, destiné à valider un master 2 en communication, servira à diffuser largement une information sur notre projet par des vidéos et divers documents sur les réseaux sociaux français et étrangers. Nous espérons par ce biais augmenter le cercle de nos soutiens financiers, en particulier en Chine et en Corée du Sud.

Le site fait l’objet d’une mise à jour régulière.

Nous souhaitons la bienvenue à la nouvelle présidente du Conseil Presbytéral de l’ACEPUMA et qui est membre de droit du Conseil d’Administration de l’AOTM, Mme Marie-Geneviève Zaroukian. Elle succède ainsi à Christian Seiler que nous remercions de sa présence chaleureuse et active au sein de notre C.A.

Une réunion avec le nouveau Conseil Presbytéral est prévue.

J’espère que l’assemblée générale de notre association pourra avoir lieu dans le premier trimestre 2021. Chaque adhérent 2020 recevra une convocation pour cela : si vous n’avez pas réglé votre cotisation pour l’année 2020, pensez à le faire (20 €).

Tout nouvel adhérent est bienvenu.

Je vous remercie chaleureusement pour le soutien que vous apportez à l’AOTM et suis heureux de poursuivre cette aventure avec vous tous : nous faisons tout pour que l’inauguration de l’orgue soit possible en 2023.

Bien cordialement

Michel Dautry,

Vie associative

Début juillet 2020, l’AOTM a engagé une jeune chinoise en stage de master 2 dans le domaine culturel. Elle a procédé à la traduction du livret mécénat disponible désormais en français, anglais, allemand et chinois. Elle a aussi accumulé des vidéos et interviews, qui, après montage et traduction, seront diffusables sur les réseaux sociaux en particulier asiatiques.

En octobre 2020, 360 courriers ont été envoyés aux parrains des tuyaux (600 tuyaux parrainés à ce jour) contenant une lettre du président, les marque-pages correspondant aux tuyaux parrainés et 3 bulletins de parrainage. Bravo au trésorier pour son travail parfait (logiciel, étiquettes) et aux petites mains qui ont rempli toutes les enveloppes !

Ces courriers portent leurs fruits, de nombreux dons nous parviennent : merci aux parrains qui nous aident par la diffusion de notre projet auprès de leur famille, proches et amis.

Des opérations de communication dans la presse sont en cours.

L’avancement du projet

Pascal Quoirin et son équipe ont terminé les études de la structure du buffet.

Martin Bacot, architecte et Michel Dautry ont eu un rendez-vous très constructif le 13 octobre à la DRAC. Après échanges la DRAC a donné son accord oral, confirmé par écrit le même jour concernant l’esthétique et l’architecture du buffet. Cette étape était décisive : désormais Martin Bacot peut déposer le permis de construire avec l’accord reçu du CP de l’ACEPUMA.

La fabrication des sommiers a été engagée à mi-novembre 2020 (deuxième tranche dont le financement est acquis).

La lettre du Président pour la fin de l’année 2019

Aux membres de l’AOTM                                                                         Décembre 2019.

Chers amis,
Comme chaque fin d’année voici quelques nouvelles.
1 Tout d’abord trois choses capitales en 2019 :

  1. Signature d’une convention avec le ministère de la culture qui nous accorde une subvention de 150 000 €.
  2. Signature du contrat avec le facteur d’orgues Pascal Quoirin le 3 Juin 2019.
  3. Lancement de la seconde campagne de parrainage en novembre.

-2  Par ailleurs dans le souci de faire connaitre très largement notre projet, nous organisons des manifestions ou événements :

  • Le 12 avril 2019  un concert était organisé par la Fondation du Patrimoine à l’Eglise St Roch au profit de l’AOTM et de la chapelle Sainte Foy de Montpellier (article dans les journaux).
  • Le 22 novembre 2019 a eu lieu dans le temple un récital de piano par Conrad Wilkinson sur un grand Steinway de concert (article dans les journaux).
  • Le 21 mars 2020 nous organisons un concert dans le temple avec l’orchestre à cordes du conservatoire (50 musiciens) au profit du projet de l’AOTM.
  • Le 7 novembre 2020 aura lieu dans le temple une conférence sur l’histoire de l’orgue par Philippe Lefebvre, organiste titulaire de Notre Dame de Paris.

 -3  Dans le domaine de la Communication :

  • Le site est tenu à jour et la newsletter de l’AOTM informe régulièrement tous les membres et donateurs.
  • Article dans la presse réformée du sud de la France.
  • Un Roll Up (bannière verticale de présentation illustrée) a été confectionné et installé dans le temple. Il est facile à plier pour être déplacé lors de diverses manifestations.
  • Radios locales : émission le 10 avril 2019 (M. Dautry), et le 3 octobre 2019 (Dautry et le Pasteur James Woody).

 -4  Reste le problème du financement : nous disposons déjà du tiers du budget, mais il reste encore à trouver 450 000 € que la qualité du projet proposé par l’AOTM doit nous permettre de trouver :

  • Nous lançons une seconde campagne de parrainage de tuyaux. Sur 2200 tuyaux, 500 ont trouvé un parrain en 2019, il reste donc beaucoup de possibilités.
  • La recherche de financement auprès du mécénat d’entreprise ou privé continue avec détermination. Notre projet est en très bonne voie. Martin Bacot l’architecte et le facteur Pascal Quoirin travaillent en harmonie dans le but de déposer l’indispensable permis de construire très prochainement.

Enfin je signalerai la visite de l’atelier de Pascal Quoirin à Saint-Didier dans le Vaucluse par les membres du C.A, le 4 décembre dernier : cette visite passionnante a conforté les membres du C.A dans le choix de l’entreprise et dans leur détermination à tout faire pour arriver à l’inauguration espérée en 2022 ou 2023. Je suis sûr que cette détermination sera aussi la vôtre.

Bien cordialement,                                                   Michel Dautry, président de l’AOTM.

Opérations de communication

En fin d’année 2018, Vous avez certainement vu un article concernant notre action dans le journal Réforme.
Ce printemps 2019, nous avons écrit un article dans le journal de la paroisse de Montpellier : Vibrations.
Dans ces 2 publications, nous avons mis la dernière version de notre dépliant de parrainage des tuyaux.

La Fondation du Patrimoine organise un concert le 12 avril au Sanctuaire Saint-Roch.
C’est l’occasion de découvrir le nouveau dépliant de la fondation concernant l’AOTM.

Et puis, si vous ne voulez pas passer par HelloAsso pour nous soutenir, vous pouvez demander l’IBAN de notre association à notre trésorier.

Comité technique et artistique (CTA)

Pour mieux répondre à son objectif de doter le temple d’un orgue original, novateur, permettant de jouer le répertoire des XVII et XVIIIème siècle, mais ouvert sur toute la littérature organistique de Bach jusqu’aux auteurs contemporains, l’AOTM a tissé des liens avec des personnalités musicales qui puissent la conseiller au sein d’un Comité de pilotage devenu Comité technique et artistique (CTA).

  • Philippe LEFEBVRE, organiste titulaire de l’orgue de la cathédrale Notre Dame de Paris et concertiste. Il est aussi président fondateur de l’association « Orgue en France »
  • Luc ANTONINI, organiste et concertiste, titulaire à Avignon de l’orgue de la Collégiale Saint-Agricol, et co-titulaire de l’orgue de la Métropole Notre-Dame des Doms, professeur d’orgue au Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier-Agglomération.
  • Jean-Claude RAYNAUD, organiste titulaire du grand orgue Schwenkedel de l’Eglise Réformée de l’Annonciation à Paris de 1965 à 1995,  professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris de 1972 à 2002 (contrepoint, harmonie), chef de chant à l’Opéra de Paris de 1965 à 1972.

Siègent aussi à ce CTA :

  • Michel DAUTRY, président de l’AOTM,
  • Martin BACOT architecte.

Sollicitation de mécènes et donateurs

L’AOTM s’apprête à entrer en 2018 dans la phase concrète de la construction : pour pouvoir donner l’ordre de commencer son travail au facteur qui sera choisi en février prochain, l’association devra disposer de fonds importants. La collecte de ces fonds est donc maintenant d’actualité.

Un premier document a été envoyé par mail aux membres du CA, à charge pour eux de le diffuser.

Après modification de ce document (le bureau y travaille actuellement) il sera diffusé à tous les membres de l’association qui ont une adresse mail.

Sur ce site un autre document est disponible  sans l’esquisse du buffet pour le moment.

Selon le protocole d’accord passé avec l’ACEPUMA en décembre 2013, le conseil presbytéral est tenu au courant de ces démarches.

Feuille de route du 25 Juin 2017

Voici les objectifs fixés :

  1. L’AOTM lance dès maintenant une campagne de financement : Dons de particuliers (par le site ou par courrier : un dossier format A5 a été confectionné pour être divulgué à un public ciblé) et mécénat sous toutes ses modalités.
  2. Après le choix d’un facteur sur appel d’offre, la construction de l’orgue sera entreprise fin 2018 ou début 2019 (après récolte de fonds). L’orgue sera tout d’abord construit dans l’atelier du facteur, il sera ensuite démonté et transporté dans le temple où il sera reconstruit. Ce travail durera un an ou deux.
  3. L’association espère pouvoir procéder à l’inauguration de l’orgue en 2020, pour le 150ème anniversaire de la construction du temple de la rue de Maguelone érigé en 1870.

L’AOTM souhaite faire de cette inauguration un événement important qui aura un double retentissement cultuel et culturel au plan local, régional et national.

Compte-rendu de la réunion technique du 13 juin 2017

Le 13 juin, une réunion de travail a eu lieu au temple entre le comité de pilotage (désigné CTA) et le Bureau.

1) Le comité de pilotage de l’AOTM a souhaité changer de nom pour mieux préciser sa mission.

Désormais devenu Comité Technique et Artistique, le CTA a un rôle d’assistance au maître d’ouvrage qui est le décideur (qui dit assistance dit responsabilité). Le CTA donne un avis sur les facteurs, sur la conduite des opérations, conseillant le Bureau de l’AOTM pour les meilleurs choix à faire sur le plan de la qualité technique et sur le plan artistique.

Le CTA a un rôle de conseil et non de décision.

2) Cette réunion a permis de formaliser la procédure du choix du facteur d’orgue : le bureau de l’AOTM a souhaité effectuer cette consultation en deux phases :

  • Phase 1 : Appel à manifestation d’intérêt – Présélection – non rémunérée

Fin juin un dossier a été envoyé à 6 facteurs d’orgue.

Les facteurs doivent répondre avant le 16 octobre 2017 par une lettre de motivation (précisant leur accord sur les cahiers des charges instrumental et architectural et sur le fait d’avoir à collaborer avec l’architecte, Martin Bacot, et avec le CTA).

Ils doivent décrire leurs objectifs artistiques et les moyens qu’ils comptent mettre en œuvre, donner une proposition pour la composition des jeux, donner leurs références (effectifs et qualifications du personnel, les orgues par eux récemment construits, le nom des entreprises sous-traitantes éventuelles…)

Le mercredi 15 novembre 2017, les facteurs qui auront répondu seront reçus individuellement par des membres du Bureau de l’AOTM et du CTA : 3 facteurs d’orgues au maximum seront alors retenus pour la phase 2.

  • Phase 2 : Sélection

Les 3 facteurs d’orgues sélectionnés lors de la phase 1, disposeront de 3 mois pour remettre leur offre. Deux facteurs recevront pour ce travail un défraiement de 2000 € TTC.
Le troisième sera le facteur choisi pour la construction de l’orgue.