Lettre du président de novembre 2021

Chers amis de l’AOTM

Vous êtes nombreux à me -à nous- poser la même question : « Est-ce que ça avance ? »

Nous pouvons répondre oui.

En effet, le chapitre important de la construction des sommiers est désormais clos, avec 8 sommiers, pièces essentielles de l’orgue qui porteront les tuyaux, de bois ou d’étain. J’ai pu constater dans l’atelier du facteur l’excellence du travail accompli. (Photo ci-dessous)

Les sommiers

Au mois d’août notre trésorier m’a autorisé à lancer l’ordre de fabrication des tuyaux (il y en a 2216 !) et de la charpente (photomontage ci-dessous).

La charpente

La plupart des tuyaux seront fabriqués par deux ateliers sous-traitants, reconnus pour la qualité de leur travail : les tuyaux de façade dans l’atelier Klein en Alsace, ceux de l’intérieur du buffet dans l’atelier germano-portugais de grande réputation, Jann. Les tuyaux en bois seront fabriqués dans l’atelier Quoirin. Il est convenu que notre facteur réutilise un jeu de l’orgue existant (Bourdon 8 en bois).

Martin Bacot, architecte du buffet de l’orgue, reste en contact avec l’entreprise pour la mise en œuvre de cette construction qui ne pourra se faire que lorsque l’orgue actuel aura été déposé et les travaux de renforcement de la tribune effectués. Le Conseil presbytéral a donné son accord pour le démontage de l’orgue actuel.

La question majeure du financement reste d’actualité. Si nous avons de quoi payer ce qui est commandé, nous sommes dans l’incertitude quant au financement restant (console, mécanisme des notes, transmission etc.). À deux reprises, nous avons reçu des dons privés importants (10 000 €) à la suite de ventes de biens, c’est très encourageant mais nous devons trouver encore, non plus 300 000 €, mais 230 000€.

Nous poursuivons sans relâche notre recherche de fonds auprès du mécénat qui fait toujours la sourde oreille. Nous devons donc trouver de nouvelles stratégies. Toutes vos idées et propositions sont bienvenues. Qui d’entre vous pourrait nous mettre en contact avec un mécène ?

Nous avons fait des demandes de subvention à la Mairie, la Métropole, le Département et une fondation protestante susceptible, peut-être, de nous aider. Nous sommes dans l’attente de réponses.

Plusieurs événements ont déjà eu lieu ou se préparent :

Le mercredi 3 novembre, j’ai donné une conférence sur l’orgue, et bien sûr le futur orgue du temple, à la Maison de Retraite Protestante qui vient d’annoncer un don de 5 000 €. Nous tenons à remercier son Conseil d’administration.

Cliquer sur le titre en rouge pour voir les détails.

Le Trio Vermeil

Conférence sur l’Histoire de l’orgue

Rencontre technique Drac/Bacot/Atelier Quoirin

Visite à la Mairie

L’orgue actuel du temple est à vendre

Décès de Jean-Claude Raynaud

L’histoire des créations d’orgue montre que la persévérance permet d’arriver au but.

Bien cordialement,

Michel Dautry

L’orgue actuel du temple est à vendre

L’orgue actuel du temple est pour le moment réparé, mais son état n’est pas brillant et le CP a accordé à l’AOTM l’autorisation de le démonter. Sur une suggestion de Mario d’Amico confortée par Martin Bacot, l’AOTM a pris la décision de le mettre en vente dès à présent par internet sur des sites choisis en France (leboncoin, journaux spécialisés…) et en Espagne (milanuncios) où Vincent Molino accepte de nous servir de relai.

Le bouche à oreille peut fonctionner aussi ! 

Photos prises très récemment

Dégradation des bouches des tuyaux de montre.
Ce cliché est à comparer avec celui du site qui date de 2016.
Cliquer sur l’image pour la voir en entier.
Vue du buffet ouvert : on voit une partie des tuyaux qui ne tiennent plus seuls…

Annonce :

A céder, contre démontage et enlèvement complets, l’orgue du temple de la rue de Maguelone à Montpellier (Hérault – Occitanie – France). Construit par Merklin en 1893, il a été rénové plusieurs fois, notamment par Maurice Puget. Il comprend 14 jeux sur 2 claviers de 56 notes et un pédalier de 27 notes. Il est très usé mais encore en état de fonctionner.
NB : un des jeux [Bourdon 8] va être ré-utilisé dans un nouvel orgue. 

Lien pour l’aspect technique détaillé : https://www.aotm.fr/2016/11/aspect-technique/.
Contact : tresorier.aotm@gmail.com

Vente aux enchères publiques (8 mai 2021)

L’ « opération tableaux » annoncée précédemment a été un succès : 20 tableaux ont été donnés à l’AOTM. Ils ont été mis en vente à l’Hôtel des ventes de Montpellier.

Résultat de la vente aux enchères : 38.950 € ont été récoltés lors de la vente des lots de l’AOTM.

Onze tableaux ont été adjugés. Le tableau de Vincent Bioulès a rapporté à lui seul 18.500 €. L’AOTM le remercie avec gratitude pour son engagement à nos côtés tout le long de cette opération, ainsi que tous les peintres qui ont généreusement participé à cette opération

Merci à Rosa et Vincent Bioulès pour leur aide précieuse, ambassadeurs efficaces auprès de leurs amis et merci aux 17 peintres qui participent généreusement à cette opération :

André-Pierre Arnal, Fabrice Béghin, Vincent Bioulès, Jacques Clauzel, Alain Clément, Valérie Crausaz, Daniel Dezeuze, Pascal Fancony, Léopoldine Hugo, Marc Jaulmes, Fernand Michel, Joëlle Nicolas, Abel Pradalié, Fabrice Rebeyrolle, Aurélie Salvaing, Thomas Verny et Claude Viallat

Extrait de presse de Midi Libre du 15 avril 2021

L’AOTM remercie très vivement les commissaires-priseurs. Attachés à la préservation et l’embellissement du patrimoine, ils ont souhaité soutenir notre action : 

  • Aucun frais n’était demandé à l’association pour cette vente : ni honoraires, ni location de locaux, ni frais de photographie pour le catalogue en ligne. 
  • De plus, des conditions particulièrement avantageuses ont été faites aux acheteurs de ces lots (80 à 99) qui n’ont pas payé de frais (habituellement 24 % du montant de l’achat) sauf le montant des frais d’utilisation des outils d’informatique (3,6% du montant de l’achat) pour les achats en ligne.

La lettre du président – Novembre 2020

Chers amis

Comme chaque fin d’année je tiens à vous informer de la vie de notre association, qui a été très perturbée par la pandémie.

Tout d’abord, je confirme qu’à Montpellier, la construction d’un orgue neuf dans un temple est unique en France en ce moment. L’instrument dont nous pourrons être fiers suscite toujours autant d’admiration partout où est montré le photomontage. Certains journaux spécialisés (Orgues Nouvelles) en ont déjà parlé.

Malgré les retards dus à la Covid 19 je suis heureux de vous annoncer plusieurs bonnes nouvelles :

La Région Occitanie nous a alloué une subvention de 150 000 € en 2020 qui s’ajoute à celle du Ministère de la Culture de la même somme (2019). La mairie nous a alloué aussi, fin décembre 2019 une subvention d’investissement de 25 000 €.

Une très bonne surprise : le peintre Claude Viallat, fait don d’un tableau à l’AOTM. Ce geste en a suscité d’autres, c’est ainsi que l’AOTM va recevoir des tableaux d’autres artistes très connus et côtés. Le Bureau réfléchit à la meilleure façon de vendre ces tableaux au profit de l’AOTM.

Le 13 octobre, avec Martin Bacot, nous avons rencontré les responsables de la DRAC qui ont donné leur accord pour la construction de l’orgue, sur le plan technique et esthétique. Cette étape est capitale dans l’aventure de l’AOTM qui dure depuis 10 ans déjà… (En France toutes les constructions d’orgues durent de nombreuses années, souvent plus de 10 ans). L’accord de la DRAC permet de déposer la demande obligatoire de permis de construire.

L’architecte Martin Bacot et le facteur Pascal Quoirin ont travaillé ensemble pour finaliser les études préliminaires (tranche 1 des travaux). Avec l’accord du CA, la construction des sommiers de l’orgue (tranche 2) a été commandée à P. Quoirin (les sommiers sont des sortes de caisses très complexes destinées à recevoir les tuyaux.). Le paiement de ces 2 tranches ne pose aucun problème, notre trésorerie le permet (les subventions ne remboursent que partiellement les factures acquittées).

Nous recevons toujours des aides financières privées par dons et parrainages de tuyaux. Pour remercier les parrains nous avons édité des marque-pages, adressés par voie postale à 360 parrains, totalisant 555 tuyaux parrainés. Il reste encore beaucoup de tuyaux à la recherche de parrains et encore près de 300 000 € à trouver. Des opérations de communication dans la presse sont en cours.

Une jeune étudiante chinoise, Anka An, étudiante en France, termine ce mois-ci un stage de cinq mois au sein de notre association. Ce stage, destiné à valider un master 2 en communication, servira à diffuser largement une information sur notre projet par des vidéos et divers documents sur les réseaux sociaux français et étrangers. Nous espérons par ce biais augmenter le cercle de nos soutiens financiers, en particulier en Chine et en Corée du Sud.

Le site fait l’objet d’une mise à jour régulière.

Nous souhaitons la bienvenue à la nouvelle présidente du Conseil Presbytéral de l’ACEPUMA et qui est membre de droit du Conseil d’Administration de l’AOTM, Mme Marie-Geneviève Zaroukian. Elle succède ainsi à Christian Seiler que nous remercions de sa présence chaleureuse et active au sein de notre C.A.

Une réunion avec le nouveau Conseil Presbytéral est prévue.

J’espère que l’assemblée générale de notre association pourra avoir lieu dans le premier trimestre 2021. Chaque adhérent 2020 recevra une convocation pour cela : si vous n’avez pas réglé votre cotisation pour l’année 2020, pensez à le faire (20 €).

Tout nouvel adhérent est bienvenu.

Je vous remercie chaleureusement pour le soutien que vous apportez à l’AOTM et suis heureux de poursuivre cette aventure avec vous tous : nous faisons tout pour que l’inauguration de l’orgue soit possible en 2023.

Bien cordialement

Michel Dautry,

Des peintres pour l’AOTM

Une bonne surprise est arrivée fin novembre : le peintre Claude Viallat, fait don d’un tableau à l’AOTM. Ce geste en a suscité d’autres : l’AOTM va recevoir des tableaux d’autres artistes très connus et côtés. Le Bureau réfléchit à la meilleure façon, après le déconfinement, de vendre ces tableaux au profit de l’AOTM.

Plan de financement prévisionnel

Actualisé le 15/11/2020

Etabli par Hélène Mattras, Vice-présidente
* les pourcentages sont calculés par rapport au coût de l’orgue.

Une subvention de l’Etat (Ministère de la Culture) de 150.000 € a fait l’objet d’une convention datée du 28 août 2019 et qui porte sur la période 2019-2023.

Une subvention de 25.000 € pour 2020 a été votée par le Conseil Municipal de la Ville de Montpellier fin décembre 2019. Des subventions pourront être sollicitées pour les exercices suivants.

Une subvention de la Région Occitanie de 150.000 € a fait l’objet d’une convention signée le 06 mai 2020.

L’AOTM a recueilli à ce jour auprès de divers souscripteurs environ 155.000 € notamment par des opérations de parrainage de tuyaux.

Le contrat avec le facteur d’orgue (entreprise Quoirin à St Didier 84210) a été signé le 3 juin 2019. Malgré les retards dûs à la pandémie, les études détaillées ont pu être terminées, et la deuxième tranche de travaux engagée (construction des sommiers).

Le 13 octobre 2020, la DRAC a donné son accord écrit pour l’orgue, tant du point de vue technique que sur le plan architectural et esthétique du buffet.

Les finances en septembre 2019

La recherche de financement continue : nous avons signé il y a quelques jours la convention financière envoyée par le Ministère de la Culture, confirmant la subvention d’investissement annoncée (150 000€).                      

Après le Département, la Région vient de manifester son intérêt, et le CA travaille pour que la Métropole s’implique.

La recherche de petits et grands mécènes est en permanence à l’ordre du jour : merci à Mr Thiercelin qui nous aide de ses précieux conseils.

Un nouveau flyer de parrainage de tuyaux est en préparation, et…

nous acceptons toujours le versement de cotisations, merci de les envoyer (20€) à notre siège social : AOTM, 25 rue de Maguelone, 34000 Montpellier ou cliquez ici.

Événement : une promesse de subvention de 150 000€ nous a été faite par le Ministère de la Culture

Compte tenu de cet apport, l’association peut faire face aux deux premières tranches de la construction, mais il nous reste encore à trouver 450 000€… sur un coût total de 700 000€… et donc le conseil d’administration continue à chercher parrains, donateurs, mécènes et financeurs publics…

Toute forme d’aide est bienvenue

Le contrat de construction de l’orgue a été signé …

… au temple le 3 juin liant l’AOTM et l’entreprise Quoirin.

Entre le facteur d’orgues, le CA et quelques invités, ce fut l’occasion d’une heureuse rencontre qui s’est prolongée par un moment convivial autour d’un apéritif.

Les travaux seront réalisés en 4 tranches :

  • La première tranche sera exécutée dans un délai maximal de 8 mois. Elle permettra d’aboutir aux plans détaillés et fera l’objet d’une concertation étroite entre le facteur, Martin Bacot et le Comité technique et artistique.
  • Deuxième tranche : construction de la tuyauterie en 16 mois.
  • La troisième tranche est la plus importante financièrement, celle de la construction du buffet avec tous les équipements et du montage en atelier.
  • Restera enfin le transport et le remontage dans le temple puis l’harmonisation.

Nous progressons vers le but !