Lettre du président de novembre 2021

Chers amis de l’AOTM

Vous êtes nombreux à me -à nous- poser la même question : « Est-ce que ça avance ? »

Nous pouvons répondre oui.

En effet, le chapitre important de la construction des sommiers est désormais clos, avec 8 sommiers, pièces essentielles de l’orgue qui porteront les tuyaux, de bois ou d’étain. J’ai pu constater dans l’atelier du facteur l’excellence du travail accompli. (Photo ci-dessous)

Les sommiers

Au mois d’août notre trésorier m’a autorisé à lancer l’ordre de fabrication des tuyaux (il y en a 2216 !) et de la charpente (photomontage ci-dessous).

La charpente

La plupart des tuyaux seront fabriqués par deux ateliers sous-traitants, reconnus pour la qualité de leur travail : les tuyaux de façade dans l’atelier Klein en Alsace, ceux de l’intérieur du buffet dans l’atelier germano-portugais de grande réputation, Jann. Les tuyaux en bois seront fabriqués dans l’atelier Quoirin. Il est convenu que notre facteur réutilise un jeu de l’orgue existant (Bourdon 8 en bois).

Martin Bacot, architecte du buffet de l’orgue, reste en contact avec l’entreprise pour la mise en œuvre de cette construction qui ne pourra se faire que lorsque l’orgue actuel aura été déposé et les travaux de renforcement de la tribune effectués. Le Conseil presbytéral a donné son accord pour le démontage de l’orgue actuel.

La question majeure du financement reste d’actualité. Si nous avons de quoi payer ce qui est commandé, nous sommes dans l’incertitude quant au financement restant (console, mécanisme des notes, transmission etc.). À deux reprises, nous avons reçu des dons privés importants (10 000 €) à la suite de ventes de biens, c’est très encourageant mais nous devons trouver encore, non plus 300 000 €, mais 230 000€.

Nous poursuivons sans relâche notre recherche de fonds auprès du mécénat qui fait toujours la sourde oreille. Nous devons donc trouver de nouvelles stratégies. Toutes vos idées et propositions sont bienvenues. Qui d’entre vous pourrait nous mettre en contact avec un mécène ?

Nous avons fait des demandes de subvention à la Mairie, la Métropole, le Département et une fondation protestante susceptible, peut-être, de nous aider. Nous sommes dans l’attente de réponses.

Plusieurs événements ont déjà eu lieu ou se préparent :

Le mercredi 3 novembre, j’ai donné une conférence sur l’orgue, et bien sûr le futur orgue du temple, à la Maison de Retraite Protestante qui vient d’annoncer un don de 5 000 €. Nous tenons à remercier son Conseil d’administration.

Cliquer sur le titre en rouge pour voir les détails.

Le Trio Vermeil

Conférence sur l’Histoire de l’orgue

Rencontre technique Drac/Bacot/Atelier Quoirin

Visite à la Mairie

L’orgue actuel du temple est à vendre

Décès de Jean-Claude Raynaud

L’histoire des créations d’orgue montre que la persévérance permet d’arriver au but.

Bien cordialement,

Michel Dautry

L’orgue actuel du temple est à vendre

L’orgue actuel du temple est pour le moment réparé, mais son état n’est pas brillant et le CP a accordé à l’AOTM l’autorisation de le démonter. Sur une suggestion de Mario d’Amico confortée par Martin Bacot, l’AOTM a pris la décision de le mettre en vente dès à présent par internet sur des sites choisis en France (leboncoin, journaux spécialisés…) et en Espagne (milanuncios) où Vincent Molino accepte de nous servir de relai.

Le bouche à oreille peut fonctionner aussi ! 

Photos prises très récemment

Dégradation des bouches des tuyaux de montre.
Ce cliché est à comparer avec celui du site qui date de 2016.
Cliquer sur l’image pour la voir en entier.
Vue du buffet ouvert : on voit une partie des tuyaux qui ne tiennent plus seuls…

Annonce :

A céder, contre démontage et enlèvement complets, l’orgue du temple de la rue de Maguelone à Montpellier (Hérault – Occitanie – France). Construit par Merklin en 1893, il a été rénové plusieurs fois, notamment par Maurice Puget. Il comprend 14 jeux sur 2 claviers de 56 notes et un pédalier de 27 notes. Il est très usé mais encore en état de fonctionner.
NB : un des jeux [Bourdon 8] va être ré-utilisé dans un nouvel orgue. 

Lien pour l’aspect technique détaillé : https://www.aotm.fr/2016/11/aspect-technique/.
Contact : tresorier.aotm@gmail.com

Rencontre technique Drac/Bacot/Atelier Quoirin

Le 29 octobre 2021 a eu lieu une réunion au temple avec l’entreprise Quoirin, Martin Bacot et les représentants de la DRAC. 

Grégory Vialet  (ingénieur entreprise Quoirin) a présenté des plans détaillés du buffet, qui ont été validés par les représentants de la DRAC, M. Lamothe et M. Barrenechéa.

L’essentiel de cet entretien concernait la question des teintes lazurées de la claire-voie de façade, pour lesquelles M. Bacot a donné des indications précises à Mario d’Amico gérant de l’entreprise Quoirin.

Après la réunion, aidé par Grégory Vialet et Martin Bacot, Mario d’Amico a eu la gentillesse de réparer le cornement qui rendait injouable l’orgue actuel du temple Merci à eux.

L’orgue est à nouveau réutilisable, mais jusqu’à quand ??

Origine et histoire

Dans les archives paroissiales, les comptes rendus du conseil presbytéral font état de l’achat le 7 juin 1893 de l’instrument actuel à Joseph Merklin, pour le prix de 9 500 francs. Construit à l’origine par la manufacture Merklin pour l’église Notre Dame de Châlons-sur-Marne, l’orgue fut adapté, placé dans le temple de la rue de Maguelone à Montpellier et inauguré fin décembre 1893.

A l’origine, l’orgue n’avait que 10 jeux réels (5+5 et l’emprunt de la soubasse par la pédale). Par la suite, 5 jeux ont été rajoutés.

Le facteur d’orgues Jacques Bertrand a entretenu cet instrument pendant de nombreuses années, dans les meilleures conditions possibles.

Plusieurs initiatives de rénovation n’ont pas abouti. more « Origine et histoire »

Aspect technique de l’orgue existant

Construit par le facteur Joseph MERKLIN et adapté au temple de Maguelone en 1893, il a été relevé par Maurice PUGET en 1939, 1945 puis 1959. Léopold TROSSEILLE et Bertyl SOUTOUL  l’ont encore restauré en 1975, avec le remplacement de tuyaux de zinc et de plomb, l’augmentation de la fourniture du GO de II à IV rangs, ainsi que l’ajout d’un jeu de tierce au récit. more « Aspect technique de l’orgue existant »

Pourquoi un nouvel orgue au temple de la rue Maguelone ?

Contexte du projet :

L’instrument actuel, de près de 150 ans d’âge, est en très mauvais état.
Une expertise a été réalisée le 22 janvier 2010 à la demande de la Direction Régionale des Affaires Culturelles qui a confirmé cette situation. La création d’un nouvel orgue a donc été envisagée. Pour ce faire, en accord avec le Conseil Presbytéral de l’Eglise Réformée de Montpellier l’association loi 1901 « Les Amis de l’Orgue du Temple de la rue de Maguelone » (AOTM) a été créée en 2009. Par ailleurs en 2003 l’Eglise Réformée de Montpellier a décidé de réaliser des travaux importants de restauration du temple, inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, et sa mise aux normes de sécurité. A l’issue de ces travaux, l’Eglise Réformée, devenue Eglise Protestante Unie, disposera d’un temple rénové de 700 places environ. more « Pourquoi un nouvel orgue au temple de la rue Maguelone ? »