Le contrat de construction de l’orgue a été signé …

… au temple le 3 juin liant l’AOTM et l’entreprise Quoirin.

Entre le facteur d’orgues, le CA et quelques invités, ce fut l’occasion d’une heureuse rencontre qui s’est prolongée par un moment convivial autour d’un apéritif.

Les travaux seront réalisés en 4 tranches :

  • La première tranche sera exécutée dans un délai maximal de 8 mois. Elle permettra d’aboutir aux plans détaillés et fera l’objet d’une concertation étroite entre le facteur, Martin Bacot et le Comité technique et artistique.
  • Deuxième tranche : construction de la tuyauterie en 16 mois.
  • La troisième tranche est la plus importante financièrement, celle de la construction du buffet avec tous les équipements et du montage en atelier.
  • Restera enfin le transport et le remontage dans le temple puis l’harmonisation.

Nous progressons vers le but !

CONCERT Mozart, Bach, Vivaldi, Torelli, Giuliani

Merci à la Fondation du Patrimoine qui a pris l‘initiative d’un concert très réussi : Elle a organisé cet événement le vendredi 12 avril – 17h30 à Montpellier dans le sanctuaire Saint Roch.

Un concert de grande qualité : soutenues par un quintette à cordes 2 belles pointures musicales:

  • Bernard Soustrot, superbe trompettiste, disciple de Maurice André, couronné des plus grands prix,
  • Philippe Mouratoglou, guitariste au parcours non moins prestigieux…

Les bénéfices ont été affectés aux restaurations de « l’orgue du grand temple » (AOTM – C’est nous !) et à « La Chapelle sainte Foy » de Montpellier  (environ 1000€ chacune).

Origine et histoire

Dans les archives paroissiales, les comptes rendus du conseil presbytéral font état de l’achat le 7 juin 1893 de l’instrument actuel à Joseph Merklin, pour le prix de 9 500 francs. Construit à l’origine par la manufacture Merklin pour l’église Notre Dame de Châlons-sur-Marne, l’orgue fut adapté, placé dans le temple de la rue de Maguelone à Montpellier et inauguré fin décembre 1893.

A l’origine, l’orgue n’avait que 10 jeux réels (5+5 et l’emprunt de la soubasse par la pédale). Par la suite, 5 jeux ont été rajoutés.

Le facteur d’orgues Jacques Bertrand a entretenu cet instrument pendant de nombreuses années, dans les meilleures conditions possibles.

Plusieurs initiatives de rénovation n’ont pas abouti. more « Origine et histoire »

Aspect technique de l’orgue existant

Construit par le facteur Joseph MERKLIN et adapté au temple de Maguelone en 1893, il a été relevé par Maurice PUGET en 1939, 1945 puis 1959. Léopold TROSSEILLE et Bertyl SOUTOUL  l’ont encore restauré en 1975, avec le remplacement de tuyaux de zinc et de plomb, l’augmentation de la fourniture du GO de II à IV rangs, ainsi que l’ajout d’un jeu de tierce au récit. more « Aspect technique de l’orgue existant »

Pourquoi un nouvel orgue au temple de la rue Maguelone ?

Contexte du projet :

L’instrument actuel, de près de 150 ans d’âge, est en très mauvais état.
Une expertise a été réalisée le 22 janvier 2010 à la demande de la Direction Régionale des Affaires Culturelles qui a confirmé cette situation. La création d’un nouvel orgue a donc été envisagée. Pour ce faire, en accord avec le Conseil Presbytéral de l’Eglise Réformée de Montpellier l’association loi 1901 « Les Amis de l’Orgue du Temple de la rue de Maguelone » (AOTM) a été créée en 2009. Par ailleurs en 2003 l’Eglise Réformée de Montpellier a décidé de réaliser des travaux importants de restauration du temple, inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, et sa mise aux normes de sécurité. A l’issue de ces travaux, l’Eglise Réformée, devenue Eglise Protestante Unie, disposera d’un temple rénové de 700 places environ. more « Pourquoi un nouvel orgue au temple de la rue Maguelone ? »