Origine et histoire

Dans les archives paroissiales, les comptes rendus du conseil presbytéral font état de l’achat le 7 juin 1893 de l’instrument actuel à Joseph Merklin, pour le prix de 9 500 francs. Construit à l’origine par la manufacture Merklin pour l’église Notre Dame de Châlons-sur-Marne, l’orgue fut adapté, placé dans le temple de la rue de Maguelone à Montpellier et inauguré fin décembre 1893.

A l’origine, l’orgue n’avait que 10 jeux réels (5+5 et l’emprunt de la soubasse par la pédale). Par la suite, 5 jeux ont été rajoutés.

Le facteur d’orgues Jacques Bertrand a entretenu cet instrument pendant de nombreuses années, dans les meilleures conditions possibles.

Plusieurs initiatives de rénovation n’ont pas abouti.

En Mars 2010, Mr Galtier, technicien conseil écrivait ceci :

L’orgue du temple de Montpellier est dans un état de dégradation avancée, l’état des sommiers est plus que critique. La conception de la mécanique est complexe, avec de mauvais rapports de levier, induisant un toucher excessivement lourd pour un orgue qui n’a pourtant pas beaucoup de jeux. La soufflerie a perdu toute étanchéité. Les tuyaux sont insuffisamment maintenus et s’affaissent, sans parler de ceux de façade dont le métal est trop mou. Remettre en l’état l’orgue dans sont état actuel n’est pas possible.

imgp8906-copie2


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *